La PDA  de ville : bientôt tous concernés ?

La PDA  de ville : bientôt tous concernés ?

Charlotte Demarti
| 18.07.2019

La PDA est essentiellement réalisée pour des EHPAD par certaines pharmacies qui ont investi dans ce domaine. La PDA en ambulatoire, aujourd’hui anecdotique, pourrait être amenée à se développer, d’autant plus qu’elle peut être facturée aux patients depuis octobre 2018. Mais la profession attend surtout que ce service soit pris en charge par l’assurance-maladie pour certains patients. Un dossier qui reste pour le moment coincé dans les tuyaux.

  • medicament
  • Costedoat
  • pilulier

Pour la préparation des doses à administrer, rien ne bouge, ou presque. Voilà comment se résume la situation de la PDA en France. En effet, ce service n’est toujours pas encadré par la loi, et ne peut pas faire l’objet d’honoraires.

Pourtant, le Code de la santé publique autorise de longue date les pharmaciens à assurer la PDA (article R 4 235-48). Un arrêté en fixant les Bonnes Pratiques aurait dû suivre. Mais il n’a jamais été publié.

Pourquoi la parution de ce texte de loi...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires