Aide à l'installation - Les groupements s’engagent pour les jeunes

Aide à l'installationLes groupements s’engagent pour les jeunes

Marie Bonte
| 26.02.2018

Pérennité de leur réseau oblige, les groupements s’impliquent de plus en plus en faveur de la transmission en aidant financièrement les jeunes dans l’acquisition de leur première officine. Par le biais de montages financiers, déjà bien rodés, les groupements soutiennent les jeunes dans leur première installation. Ils se défendent cependant d’être de simples investisseurs. Et soulignent que leur motivation première reste avant tout la passion de l’entreprise et l’envie de transmettre le métier.

  • caducée

Jeter des ponts entre la base des adhérents et la vague montante des jeunes. Il en va de la mission d’un groupement de mettre en relation ces deux générations. C’est en tout cas ce qu’affirme Emmanuelle Stuber, responsable du pôle juridique et social de Giropharm. « Nous ne sommes pas des transactionnaires mais bien des intermédiaires entre les générations, entre nos adhérents qui envisagent de céder et les jeunes, notamment les adjoints, qui souhaitent s’installer », expose-t...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
décryptage

À la Une Le Plan santé décrypté Abonné

Emmanuel Macron a fixé trois engagements prioritaires pour sa réforme baptisée « Ma Santé 2022 ». Ce plan pour réorganiser les soins en France entend placer le patient au cœur du système, mieux articuler la relation ville-hôpital et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé. Commenter

Partenaires