La saga des marques - Pansoral, ou la naissance du pansement buccal

La saga des marquesPansoral, ou la naissance du pansement buccal

Anne-Sophie Pichard
| 02.11.2017

Pierre Fabre Oral Care donne à sa gamme Pansoral une orientation plus cosmétique afin de répondre à toutes les situations qui peuvent se présenter en matière d'hygiène bucco-dentaire de toute la famille. Bien à l'abri de la cavité buccale, la muqueuse reste exposée à mille petits dangers. Protéger, apaiser et réparer les zones lésées et douloureuses de la bouche, c'est l'objectif que remplit la marque Pansoral depuis plus de trente ans.

  • visuels

Souvent trahie par l'effusion de sang, la moindre blessure qui vient affecter la peau est immédiatement visible. Il en va tout autrement des lésions de la bouche. Difficilement accessibles au sein de la cavité buccale, les petites plaies se dérobent à l'œil et ne trahissent généralement leur présence que par un signal douloureux. Ce n'est pas une raison pour ne pas les prendre en considération. D'autant qu'elles peuvent revêtir des formes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires