Les produits conseils

Publié le 24/04/2020

Quelle doit être la teneur en fluor des dentifrices ?
Les dentifrices fluorés sont considérés comme un médicament (AMM) si la concentration en fluor est supérieure à 1 500 ppm (0,15 %). Un dentifrice familial contenant 1 000 à 1 500 ppm peut être utilisé à partir de six ans. Chez l'enfant de deux à six ans, il doit être plus faiblement dosé en fluor (de 250 à 600 ppm). Fluocaril kids, Elgydium kids, Elmex enfant, Buccotherm junior

Lesquels choisir en cas de gencives sensibles ?
Il faut préférer les dentifrices anti-inflammatoires et cicatrisants qui renferment des actifs type azulène, énoxolone, allantoïne, acide glycyrrhétinique. Ces actifs sont retrouvés dans de nombreuses marques : Arthrodont protect, Emoform gencives sensibles, Fluocaril dents sensibles, Méridol, Parodontax, Parogencyl sensible gencives. En complément, il existe des stimulateurs en caoutchouc pour masser et activer la circulation sanguine des gencives,

Existe-t-il des dentifrices spécifiques pour dents sensibles ?
Certains actifs sont réservés à l’hypersensibilité dentinaire (sel de potassium, strontium, fluorure d’amines, fluorure d’étain). Ils se concentrent sur les collets dénudés et/ou obturent les tubules dentinaires : Clinomint plus, Elgydium, Elmex Sensitive pro Argin, Emoform dents sensibles, Fluocaril cosmétique bifluoré, Sensodyne répare et protège, Sensodyne Pro Email, Sensodyne sensibilité

Quelles sont les gammes à base d'ingrédients d'origine naturelle ?
De nombreux dentifrices sont élaborés à partir de substances naturelles comme des vitamines pour renforcer les gencives, des extraits végétaux (gamme Homéodent), des huiles essentielles (pâtes dentifrices Weleda) ou des probiotiques pour préserver le microbiote buccal (dentifrice microbiotique Buccofilm),

Comment agissent les bains de bouche à visée antiseptique ?
Les molécules antiseptiques les plus utilisées sont la chlorhexidine (CHX), l’hexétidine, le cétylpyridinium, l’eugénol, le xylitol. Par leur action bactéricide, fongicide, antiplaque, et leur rémanence, elles empêchent les bactéries de proliférer (Paroex, Prexidine, Éludril, Hextril, Alodont). Utilisés à des concentrations élevées, certains bains de bouche évitent le risque de surinfection et réduisent la prévalence et la durée des bactériémies postopératoires (Bétadine, Éludril Pério).

Comment traiter une halitose ?
On a recours à des antiseptiques, des agents neutralisants ou des produits rafraîchissants. Ils masquent l’odeur grâce à la présence de menthol ou d’autres huiles essentielles. Ils se présentent sous forme de sprays buccaux (Fluocaril, Ricqlès, Alibi, Halita), de capsules (Oropur), de pastilles à sucer (Alibi pocket), de bains de bouche (Gum Halicontrol, ligne Buccotherm à base d’eau thermale de Castéra-Verduzan, Listérine fraîcheur intense, Méridol haleine, CB12, Halitosis…). On conseille aussi un grattage de la langue à l’aide d’un gratte-langue spécifique.

Quels conseils d’hygiène pour les implants ?
Une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne est primordiale pour la longévité des implants et des prothèses dentaires. Il est conseillé d’utiliser une brosse à dents spéciale orthodontie (ligne Butler Gum, Inava, Méridol postchirurgical Fluocaril, Oral B) dont les brins peuvent passer sous les bagues et déloger les débris (mono touffe, coupe en U ou en V, implantation transversale des brins en X). On peut associer des brossettes spéciales interdentaires ou des goupillons.

Comment se servir efficacement des brossettes interdentaires ?
De forme conique ou cylindrique et de diamètre variable, les brossettes délogent la plaque dans les embrasures interdentaires (Butler Gum, Inava, Papilli, Oral-B…). Celles en cônes sont préférées pour les molaires, les cylindriques pour les incisives alors que les triangulaires s’adaptent à tous les espaces interdentaires. Elles s’utilisent en mouvements de va-et-vient horizontaux. Elles peuvent être imprégnées d’une solution antiseptique. Il faut éviter l'usage des cure-dents. Les hydropulseurs sont un complément pour enlever les débris alimentaires en envoyant un jet puissant mais ils n'éliminent pas la plaque (Waterpik, Broxojet, Oral B).

Quel fil dentaire choisir et quand l’utiliser ?
Le fil dentaire est le seul instrument capable d'atteindre le point de contact de deux dents. Il peut être en soie enrichi en fluor, en version non cirée ou cirée, ce qui facilite son glissement. Il peut contenir un antiseptique ou des substances aromatiques (menthol). Certains sont extensibles et contiennent une substance qui se gélifie au contact de la salive pour mieux couvrir la surface de la dent. Le fil doit être utilisé avant le brossage et/ou après pour éliminer les aliments restants (Butler Gum fine floss, Elmex, Inava Dentofilm, Oral B, Papilli fil, Silkos).

Comment entretenir les prothèses dentaires ?
Qu'elles soient fixes ou amovibles, leur nettoyage quotidien se fait avec des brosses spéciales pour ne pas les rayer. Les solutions nettoyantes de trempage sont disponibles sous forme de poudre ou de comprimés (Stéradent, Polident). Il faut bien rincer la prothèse amovible avant de la remettre.


Source : lequotidiendupharmacien.fr