La minute juridique - La responsabilité pharmaceutique

La minute juridiqueLa responsabilité pharmaceutique

Fabienne Rizos-Vignal
| 04.09.2017

Parce qu’il est le dernier rempart avant la remise du médicament au patient, le pharmacien peut simultanément engager par un même acte sa responsabilité civile, sa responsabilité pénale et sa responsabilité professionnelle. Au comptoir, la dispensation doit donc être verrouillée.

  • affiche

 

Qu'est-ce que la responsabilité civile ?

La mise en œuvre de cette responsabilité suppose que trois éléments soient réunis : une faute, un dommage causé à un patient, et un lien de causalité entre la faute et le dommage. La victime du dommage demandera alors réparation devant une juridiction civile. À l’officine, le pharmacien titulaire est civilement responsable de l'ensemble de ses collaborateurs quels que soient leurs fonctions et leur statut. Le contrat d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 2

Partenaires