Le rayon bucco-dentaire renoue avec la croissance

Le rayon bucco-dentaire renoue avec la croissance

Anne-Sophie Pichard
| 29.06.2017

Grands segments ou niches à potentiel, les marques du rayon bucco-dentaire à l'officine sont présentes à tous les niveaux de l'offre. Sensibilité dentaire, sécheresse buccale sont quelques-unes des spécificités de l'offre bucco-dentaire que les fabricants savent mettre en avant à l'officine. Cette tendance, ajoutée à l'innovation à l'œuvre au sein des grands segments, offre aux ventes du rayon officinal une constance teintée d'optimisme.

  • MBD
Après une période de stagnation, il semblerait que le marché de l'hygiène bucco-dentaire ait renoué avec la croissance ces derniers mois. Une légère hausse de 1,3 % a en effet marqué l'évolution des ventes en valeur dans le circuit pharmaceutique. L'effet nouveauté enregistré en 2016 pourrait avoir nourri cette dynamique positive.

C'est en tout cas l'analyse avancée par Sunstar, qui souligne le lancement, en septembre dernier, d'un duo dentifrice et bain de bouche Gum Activital...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 4

Partenaires