La minute juridique - Compérage ou coopération ?

La minute juridiqueCompérage ou coopération ?

Fabienne Rizos-Vignal
| 03.04.2017

Toutes les stratégies ne sont pas permises pour attirer et capter la clientèle en pharmacie. Entre bonne entente, compérage et conflits d'intérêts, les nuances sont à connaître. Tout comme la sollicitation de clientèle par des procédés contraires à la dignité de la profession, le compérage fait partie des pratiques interdites. Le Code de la santé publique donne compétence au juge répressif et au juge ordinal pour sanctionner toute démarche entre professionnels de santé relevant d’une collusion d’intérêts. Les risques encourus sont sévères.

  • minute

Qu’est-ce que le compérage ?

C’est une infraction pénale qui est établie lorsque des professionnels de santé s’entendent dans le but de tirer un profit économique au détriment du patient ou de tiers. Pénalement répréhensible, le compérage est également déontologiquement interdit.

Dans quelles situations, peut-on reprocher à un pharmacien de pratiquer le compérage ?

Le Code de la santé publique a dans le collimateur « toute convention d’après laquelle un pharmacien...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sénat

Le Sénat adopte une mesure d'urgence en faveur de la répartition

Les sénateurs ont adopté un amendement visant à exclure les médicaments génériques de la taxe sur le chiffre d'affaires des grossistes. Une mesure d’urgence saluée par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).... 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.