Un marché estimé à un milliard d’euros - Les compléments alimentaires à l’heure du grand ménage

Un marché estimé à un milliard d’eurosLes compléments alimentaires à l’heure du grand ménage

29.11.2012

Avec un chiffre d’affaires qui, pour l’année 2011, tutoyait le milliard d’euros, dont 60 % reviennent au circuit pharmaceutique, le marché des compléments alimentaires fait, à juste titre, figure de poids lourd de l’officine. Mais les changements à l’œuvre dans la réglementation des produits, qui entrent en vigueur dans quinze jours, préfigurent une mutation profonde du rayon.

  • La nouvelle réglementation, qui entre en vigueur le 14 décembre, va permettre de clarifier l’offre

LONGTEMPS handicapé par un manque de cadrage réglementaire - générateur d’un flou peu artistique dans la composition et la qualité de ses produits - le rayon des compléments alimentaires regagne peu à peu la confiance de ses clients, sous l’effet d’efforts répétés pour clarifier son statut : depuis 2002, la Directive Cadre (2002/46/CE) définit les compléments alimentaires comme « des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires