Soins pour peaux atopiques - Décollage d’un marché à fort potentiel

Soins pour peaux atopiquesDécollage d’un marché à fort potentiel

02.02.2012

Reflet d’une pathologie qui gagne en ampleur, le jeune rayon des soins pour peaux atopiques se porte bien. Mais il profite également du dynamisme que lui offre son marché de référence, celui des émollients hydratants dont la progression ne fléchit pas d’année en année.

  • 20 % des enfants seraient concernés

COMMENT mieux définir le marché des soins pour peaux atopiques si ce n’est par la dualité de son positionnement ? À la frontière entre deux problématiques cutanées, la sécheresse courante nécessitant un entretien quotidien de la peau, et la sécheresse constitutionnelle relevant d’un champ pathologique, ce rayon appartient à un marché qui comptait en 2011 plus de 6 millions d’unités vendues pour 96 millions d’euros. Il est aussi en pleine évolution sous l’influence de plusieurs tendances....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires