De la rhonchopathie à l’apnée du sommeil - Le marché des produits contre le ronflement ne dort que d’un œil

De la rhonchopathie à l’apnée du sommeilLe marché des produits contre le ronflement ne dort que d’un œil

09.07.2009

Sprays, pastilles, bandelettes, orthèses… Les solutions se multiplient pour aider les ronfleurs - et leur conjoint - à passer une bonne nuit de sommeil. Tour d’horizon non exhaustif des réponses à la rhonchopathie.

  • C’est souvent le conjoint qui amène le ronfleur à chercher une solution

COUP DE COUDE, coup de pied, sifflements, rien n’y fait. Marre de dormir la tête sous l’oreiller, avec des boules Quies ou des bouchons d’oreille Blox*. Le conjoint ronfleur est rarement conscient d’être un rhonchopathe et refuse parfois de se reconnaître comme tel.

« Les ronfleurs sont souvent dans le déni du problème. S’ils le reconnaissent, ils ne se sentent pas malades pour autant. Les nombreuses études consommateurs que nous avons menées montrent que beaucoup ignorent qu’il...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires