Marché de la contraception - La pilule domine et les dispositifs progressent

Marché de la contraceptionLa pilule domine et les dispositifs progressent

12.03.2009

Trois principaux acteurs se partagent un marché de la contraception qui repose encore largement sur les pilules. Les officinaux sont en première ligne sur ce domaine de prescription, pas toujours facile à aborder au comptoir.

  • La pilule domine et les dispositifs progressent - 1

VOILA UNE INCOHÉRENCE bien française. Notre pays compte parmi les plus gros utilisateurs de moyens contraceptifs en Europe (7 femmes sur 10 entre 15 et 54 ans). Et il est aussi celui où le taux d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) est le plus élevé (plus de 200 000 pratiquées chaque année). L'une des explications à ce phénomène tient dans une mauvaise acceptation de la contraception. Au fil des décennies, la perception a changé. On est passé de la soif de liberté à une certaine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires