Comment préparer sa défense aux prud’hommes ?  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 09/01/2020
Un rappel de salaire, un licenciement contesté, des reproches de discriminations, des accusations de harcèlement, etc. Les motifs de conflits dans l’entreprise sont multiples et peuvent se transformer en litiges judiciaires. Mieux vaut pour l'employeur connaître les rouages de la procédure.
prud'homme

prud'homme
Crédit photo : GARO/PHANIE

L’enveloppe est sur votre bureau, tamponnée d’un avis avec accusé de réception. Le cachet du tribunal est sans appel, vous êtes assigné devant les prud’hommes. Ce n’est pas une surprise, les rapports avec votre ex-collaborateur étaient placés sous haute tension. Au moment de la rupture, l’ambiance était électrique. Le salarié congédié vous avait même prévenu, « on s’expliquera devant les tribunaux ». La convocation indique que vous devrez vous présenter le 1er mars 2020 pour une tentative de conciliation. Vous avez huit semaines pour vous préparer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte