Harcèlement

L’employeur ne doit pas rester passif  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 09/01/2020

Quand un salarié donne l’alerte sur un éventuel harcèlement dans l’entreprise, l’employeur doit agir. Dans un arrêt du 27 novembre 2019, la chambre sociale de la Cour de cassation indique qu’il est nécessaire de mener une enquête interne et contradictoire, c’est-à-dire en entendant les arguments du salarié qui se prétend victime et de celui qui en est accusé. À défaut, l’employeur pourrait se voir reprocher devant les tribunaux un manquement à son obligation légale de sécurité.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3568