À la Une

Ce rapport de l'Ordre qui irrite les médecins  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 06/12/2018
En quinze propositions, le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens décline ce que pourraient être demain les prérogatives du pharmacien en matière de prévention. Un texte qui, pour le corps médical, sonne déjà comme une nouvelle offensive.
médecin

médecin
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Professionnels de santé de premier recours, de proximité et accessibles sur de larges amplitudes horaires, les pharmaciens détiennent tous les atouts pour être des acteurs privilégiés de la prévention en France. Fort de cette conviction, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) vient de publier un rapport intitulé « Développer la prévention en France ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte