Logiciel permissif

Prison et amende pour les fraudeurs  Abonné

Par
Publié le 28/06/2018

Deux pharmaciens associés à Boën-sur-Lignon (Loire) ont été condamnés, la semaine dernière, à un an de prison avec sursis et une amende de 40 000 euros chacun. Les deux hommes, âgés de 59 et 62 ans, ont reconnu avoir trompé le fisc pendant 10 ans en utilisant un logiciel de comptabilité frauduleux dès l'ouverture de leur officine en juillet 2004. Ils ont ainsi détourné 5 000 euros par mois et ont reconnu que « travailler sept mois pour l’État et cinq pour soi quand vous faites plus de soixante heures par semaine, c’est tentant ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte