Les adjoints au quotidien

Devenir associé au sein d'une officine  Abonné

Par
Hélia Hakimi-Prévot -
Publié le 18/02/2019
Le décret du 20 mars 2017 (1) ouvre la possibilité au pharmacien adjoint d'entrer au capital des officines - à hauteur de 10 % maximum - par le biais de sociétés d'exercice libéral (SEL) et/ou de sociétés de participations financières de profession libérale (SPFPL). Cette possibilité doit être discutée avec le titulaire afin de définir les objectifs de cette prise de participation.
associé

associé
Crédit photo : phanie

Le capital des officines n'est plus réservé aux seuls titulaires : les pharmaciens adjoints peuvent désormais s'y investir. Cette ouverture reste néanmoins discrète. De fait, dans l'officine au sein de laquelle ils exercent à titre exclusif, ils ne peuvent pas acquérir plus de 10 % du capital tout en restant adjoints. Au-delà de 10 % de prise de participation, ils deviennent co-titulaires. Les adjoints peuvent ainsi détenir des participations directes dans la société d'exercice libéral (SEL) qui exploite l’officine où ils exercent dans la limite de 10 % du capital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte