Comment faire face à un contrôle fiscal personnel  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 21/03/2019
Les pharmaciens peuvent voir, en tant que personnes physiques, leurs revenus contrôlés de manière approfondie et élargie à leur situation fiscale personnelle. Pour le fisc, ce contrôle consiste dans ce cas à s'assurer que les revenus déclarés correspondent bien au train de vie du pharmacien. Détaillant les conditions de cet examen contradictoire de la situation fiscale personnelle (ESFP), Philippe Becker et Christian Nouvel, experts-comptables de Fiducial, informent également les pharmaciens des garanties dont ils bénéficient en cas de contrôle.
code

code
Crédit photo : phanie

Le Quotidien du pharmacien. — Comme tout chef d'entreprise, le pharmacien d'officine peut être soumis à un contrôle fiscal. Cependant, il peut également, en tant que personne physique, faire l'objet d'un contrôle sur sa situation fiscale personnelle, dénommé examen contradictoire de la situation fiscale personnelle (ESFP). De quoi s'agit-il ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte