Aides à l'installation : les étudiants dénoncent l'envers du décor  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 06/06/2019
Face aux offres de financement à l'installation qui se multiplient, les jeunes restent sur la réserve, comme en attestent les mises en garde proférées par le bureau de l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

En 2018, 54 % des installations concernaient des pharmaciens de moins de 36 ans. Cette statistique, produite récemment par l'Ordre national de pharmaciens dans son panorama de la démographie au 1er janvier 2019*, force à l'optimisme. Les jeunes manifestent plus que jamais leur intérêt pour l'officine, alors que 40 % des titulaires actuels ont plus de 55 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte