À la Une - Moins d'officines, mais un réseau plus fort

À la UneMoins d'officines, mais un réseau plus fort

Marie Bonte
| 23.05.2019

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens.

  • maillage
  • carte densite
  • carte variation

L’hémorragie continue. Après 188 fermetures d’officine en 2016, et 193 en 2017, le réseau officinal accuse à nouveau des pertes sèches. 226 officines ont disparu du paysage au cours de l’année 2018. Du jamais vu depuis 10 ans. Cette dernière décennie, 1 556 pharmacies ont fermé leurs portes. Résultat, en France le nombre d’officines est passé sous le seuil des 21 000, à très exactement 20 966. Signe de la fragilité des petites structures maintes fois soulignée par les cabinets d’experts...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
amazon

Pharmacies de proximité ou Amazon : l'heure des choix

Les pharmacies de proximité risquent de disparaître. C'est ce qui ressort des premiers « amphis de l'officine » organisés ce matin par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Le gouvernement va devoir... 8

  • À la UneIndus : bientôt la fin d’une injustice ?

    Abonné
    montage

    Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus,... Commenter

  • PerfusionLa peluche qui rassure

    Abonné
    peluche

    C'est l'histoire d'une petite fille qui avait peur des piqûres… et qui malheureusement en avait besoin régulièrement. À l'âge de 7 ans,... Commenter

  • HumeurBac : l'effroi

    Abonné

    J'ai souvent pensé que, si j'avais à repasser le baccalauréat, j'échouerais. J'en veux pour preuve les sujets de philosophie de lundi... Commenter

Partenaires