Un pharmacien en ligne débouté par le Conseil d’État

Les 3,6 kilomètres de trop  Abonné

Par
Publié le 03/04/2018
Le Conseil d’État a estimé que l’entrepôt de la pharmacie en ligne de Philippe Lailler n’était pas à proximité immédiate de son officine physique. Une distance qui pourrait coûter cher au titulaire comme à ses confrères, dont les locaux sont jugés non conformes aux règles de bonnes pratiques de dispensation de médicaments en ligne.

À l’heure où les ARS mettent de plus en plus en cause les sites de ventes en ligne de médicaments, comme dernièrement la pharmacie du Drapeau, à Dijon, pour non-conformité de leurs locaux d’envoi et de stockage des produits, la décision du Conseil d’État du 26 mars est lourde de sens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte