Troubles du sommeil

Vers un retrait du Noctran  Abonné

Publié le 10/03/2011

LA COMMISSION D’AMM de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a reconsidéré le rapport bénéfice-risque du Noctran, médicament utilisé contre les troubles du sommeil et commercialisé depuis 1988, et a voté contre son maintien sur le marché.

Les raisons en sont notamment:

- l’association des trois principes actifs, une benzodiazépine et deux phénothiazines (clorazépate dipotassique-acépromazine-acéprométazine), n’a pas démontré son intérêt par rapport à un seul, à dose adaptée;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte