Hauts-de-France

Vaste opération de dépistage du risque cardiovasculaire dans les pharmacies  Abonné

Par
Publié le 21/03/2019
Après un premier essai, en 2016, plusieurs centaines de pharmacies des Hauts-de-France sont maintenant appelées à pratiquer des dépistages des maladies cardiovasculaires à l'officine. Sont concernés le bassin minier et la Sambre-Thiérache.
dépistage cardio

dépistage cardio
Crédit photo : JGravend

Plus de 700 officines du Nord, du Pas-de-Calais et de l'Aisne, sont conviées à participer, pendant quatre ans, au « repérage-dépistage ciblé du risque neuro-cardio-vasculaire en pharmacie de ville ». L'objectif de l'agence régional de santé (ARS) et de l'URPS pharmacien est d'identifier 40 000 personnes « à risque ». Cent cinquante officines étaient déjà engagées à la mi-mars, et 4 formations ont eu lieu à Béthune et Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), Douai et Valenciennes (Nord), pour le premier secteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte