Première journée mondiale de l’urticaire

Urticaire chronique : donner un visage à la maladie  Abonné

Publié le 18/09/2014
Bien qu’invalidante, l’urticaire chronique est une affection dermatologique mal connue et sous-estimée. Une partie des urticaires est sans cause identifiable, le diagnostic conclut trop vite à une allergie et les patients sont mal orientés. La journée mondiale de l’urticaire vise à sensibiliser les professionnels de santé et à informer les malades pour obtenir un diagnostic précis et plus précoce et une meilleure prise en charge.

L’URTICAIRE chronique spontanée (UCS) est fréquente. Elle touche 20 % de la population au moins une fois au cours de la vie. C’est une réaction épidermique inflammatoire imprévisible, mettant en jeu toutes les cellules du système immunitaire, dont le mastocyte qui est la cellule clé. Les symptômes sont affichants mais labiles, le tableau clinique est polymorphe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte