DOULEUR

Une sucette à la morphine pour les Marines  Abonné

Publié le 24/11/2011

Les Marines blessés lors d’un combat pourront disposer, pour combattre la douleur, de sucettes à la morphine, à base de fentanyl, un produit plus puissant et plus facile à utiliser que la seringue à la morphine, qui fait partie depuis longtemps de la pharmacie des forces spéciales américaines. Comme il s’agit d’un stupéfiant, les Marines ne pourront pas disposer de la sucette – goût fruits rouges, est-il précisé – dans leur paquetage. Seuls les médecins et les infirmiers pourront la leur donner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte