L’infection par le VIH en France

Une stabilisation préoccupante  Abonné

Publié le 03/12/2009
L’Institut de veille sanitaire (InVS*) publie aujourd’hui une version Web du « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » consacrée à la surveillance du VIH/sida en France. L’année 2008 est marquée par une stabilisation à la fois de l’activité de dépistage et du nombre de découvertes de séropositivité. Une situation préoccupante, d’autant plus que la moitié des diagnostics interviennent alors que les CD4 sont au dessous du seuil recommandé pour la mise sous traitement.

LE SYSTÈME de surveillance permet désormais de caractériser de façon plus précise l’infection par le VIH et sa dynamique en France. Après avoir présenté des données inédites sur l’incidence obtenues à partir des tests d’infection récente grâce à la mise au point d’un modèle mathématique, l’InVS publie les données actualisées pour l’année 2008, telles que le permet désormais l’ensemble du dispositif : surveillance de l’activité de dépistage par les laboratoires d’analyses de biologie médicale de ville et hospitaliers

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte