Cellules souches

Une source de vie après la mort  Abonné

Publié le 18/06/2012

Les faits font un peu penser à la Belle au bois dormant : des Français montrent que les cellules souches du muscle survivent dix-sept jours post-mortem chez l’homme et seize jours post mortem chez la souris. Cette constatation étonnante est le fruit du travail de chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines, de l’AH-HP et du CNRS, dirigés par le Pr Fabrice Chrétien, en collaboration avec l’équipe du Pr Shahragim Tajbakhsh.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte