Probiotiques : vers un usage personnalisé ?

Une souche B. longum capable de s’implanter chez certains  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 10/10/2016
Les probiotiques sont prometteurs pour améliorer la santé, mais les souches sur le marché ne colonisent l’intestin que brièvement. Une étude chez 22 sujets révèle qu’une souche (AH1206) du Bifidobacterium longum est capable de coloniser durablement l’intestin chez ceux qui ont un microbiome intestinal pauvre en B. longum.
Bifidobacterium longum

Bifidobacterium longum
Crédit photo : PHANIE

« Notre recherche montre que nous pouvons introduire une bactérie dans l’intestin humain et obtenir une colonisation durable, au moins dans un sous-groupe d’individus. La bactérie persiste en effet chez les individus qui présentent une niche ouverte dans leur microbiome intestinal », explique au « Quotidien » le Pr Jens Walter, chercheur l’université d’Alberta (Edmonton, Canada) et à l’université du Nebraska (Lincoln, États-Unis). Cette découverte laisse entrevoir une médecine de précision pour reconstituer le microbiome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte