Hommes et femmes atteints de BPCO

Une sexualité à couper le souffle  Abonné

Publié le 29/05/2012
Plus de 40 % des patients atteints de BPCO sévère se disent gênés par leur dyspnée dans leur vie sexuelle. C’est bien davantage que chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque (5 %).

CES RÉSULTATS d’une équipe danoise ont fait l’objet d’une présentation à la conférence internationale de l’American Thoracic Society (San Francisco).

Les patients atteints de BPCO ou d’insuffisance cardiaque présentent une dyspnée d’effort, ce qui limite leurs activités quotidiennes et accroît le risque de mal-être, d’isolement social, de dépression et de dysfonction sexuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte