Le suivi de sujets issus de la cohorte de Framingham

Une relation inverse entre cancer et Alzheimer  Abonné

Publié le 10/04/2012
Le risque de maladie d’Alzheimer serait plus faible chez les survivants d’un cancer, surtout quand il s’agit d’une tumeur liée au tabac. Et, réciproquement, les sujets atteints d’une maladie d’Alzheimer auraient un moindre risque de cancer.
La relation inverse la plus nette pour les cancers liés au tabac

La relation inverse la plus nette pour les cancers liés au tabac
Crédit photo : S TOUBON

LE CONSTAT de départ est le suivant : quelques données indiquent que les survivants d’un cancer ont un risque diminué d’Alzheimer et que les sujets atteints d’Alzheimer ont un moindre taux de cancer. Des constatations de ce type ont déjà été étayées entre Parkinson et cancer. Il est exact qu’un lien entre cancer et neurodégénérescence est plausible puisque les deux pathologies partagent des gènes et des processus biologiques communs, notamment au niveau du cycle cellulaire. Avec des conséquences opposées : prolifération cellulaire incontrôlée dans le cancer, apoptose dans l’Alzheimer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte