La capacité à souffrir

Une question de structure neurologique  Abonné

Par
Publié le 01/06/2017
Invité des 3e Carrefours de la douleur organisés par le laboratoire Mylan, le Pr Alain Serrie, spécialiste reconnu de la douleur, est revenu sur les notions extrêmement complexes qui recouvrent ce phénomène et évoqué les différences entre l’Homme et les animaux sur cette question.
DouleurHomme

DouleurHomme
Crédit photo : PHANIE

« Un monde sans douleur serait-il un monde idéal ? » La question posée par le Pr Alain Serrie, chef du service de médecine de la douleur – médecine palliative de l’hôpital Lariboisière à Paris, appelle évidemment une réponse négative puisque ce phénomène physique sert grandement au diagnostic et permet de prévenir des complications parfois fatales, comme pour ces enfants atteints d’insensibilité congénitale à la douleur qui atteignent rarement l’âge adulte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte