En supprimant l’activité de TAU

Une protéine qui bloque l’Alzheimer  Abonné

Publié le 01/02/2010
Une nouvelle piste dans la recherche concernant les maladies cérébrales vient d’être ouverte par le Pr Étienne-Émile Baulieu. Cette découverte, une interaction entre la protéine TAU
Les recherches du Pr Baulieu peuvent aboutir d’ici deux à trois ans

Les recherches du Pr Baulieu peuvent aboutir d’ici deux à trois ans
Crédit photo : afp

DEPUIS plusieurs années, le Pr Étienne-Émile Baulieu consacre ses recherches au vieillissement du cerveau. Prolongeant son approche hormonale, il travaille avec une équipe de chercheurs de renom, dans le cadre de la fondation Vivre longtemps, sous l’égide de la FCES, et avec le soutien financier de M. Pierre Bergé et d’autres donateurs, à une stratégie originale fondée sur les interactions entre la protéine FKBP52 et la protéine TAU.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte