Coqueluche

Une protection quasi-nulle 7 ans après la dernière vaccination  Abonné

Publié le 03/10/2016
La recrudescence des cas de coqueluche dans le monde ne serait pas uniquement due à une baisse de la couverture vaccinale… Une équipe de chercheurs canadiens montre que l'immunité conférée par la vaccination diminue d'année en année, pour atteindre une protection « pauvre, voire nulle » sept ans après la dernière injection. Le détail de l'étude a été publié lundi 26 septembre dans le journal de la « Canadian Medical Association ».
photo

photo
Crédit photo : phanie

Pour ces travaux, les auteurs ont comparé les données d’immunisation d’une population de 5 867 Canadiens, vaccinés contre la coqueluche entre 1992 et 2013, et ayant ultérieurement passé un test de coqueluche.

Une chute de la protection d'année en année

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte