Un nouvel anti-agrégant plaquettaire

Une protection ischémique puissante et précoce  Abonné

Publié le 21/01/2010
Le prasugrel (Efient) est une nouvelle thiénopyridine qui inhibe l’agrégation des plaquettes entre elles. Plusieurs éléments pharmacodynamiques le différencient du clopidogrel, médicament de référence, et font de ce lancement une avancée dans la prise en charge du syndrome coronaire aigu (SCA) traité par angioplastie.

« MALGRÉ un traitement par une double antiagrégation plaquettaire (aspirine et clopidogrel), 9 à 13 % des patients ayant eu un SCA vont présenter un nouvel événement coronarien et 2 à 5 % des procédures d’angioplastie se compliquent de thrombose de stent, souligne le Pr Christian Spaulding, (Hôpital Cochin, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte