Une préoccupation planétaire  Abonné

Publié le 29/06/2015

La recherche ne résoudra pas l’ensemble des problèmes dus à l’antibiorésistance. « La diminution de l’usage des antibiotiques est nécessaire, et il est utile de le faire en France mais cela ne suffit pas : il s’agit d’un problème planétaire, qui appelle aussi une amélioration générale de l’hygiène. Si l’antibiorésistance reste encore une problématique hospitalière (que nous maîtrisons de mieux en mieux), la diffusion communautaire de bactéries multi– voire toto résistantes a commencé, et sera extrêmement difficile à contrôler » prévient le Dr Naas.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3191