Prise en charge des acouphènes chroniques

Une première approche standardisée  Abonné

Publié le 03/12/2015
Créée en 2015, l’association Coopacou propose la première prise en charge standardisée des acouphènes chroniques, affection qui touche au moins 10 % de la population française, et dont la présence permanente perturbe le sommeil, le travail et tous les actes de la vie quotidienne.

« Coopacou s’est donnée pour objectif de lutter contre le discours : "Il n’y a rien à faire, vous devez apprendre à vivre avec" », explique de Dr Jean-Michel Fiaux, de la direction de l’association Coopacou, qui propose la première prise en charge standardisée, multidisciplinaire, de l’acouphène chronique en France. En effet, jusqu’à présent aucun traitement de référence n’était disponible, à part la sophrologie, relève le Dr Gérald Fain, ORL à la Fondation Rothschild, à Paris, qui a créé l’association en janvier 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte