Le décryptage du gène de l’obésité ADCY3

Une piste inédite dans les maladies métaboliques  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 15/01/2018
Trois études indépendantes dans « Nature Genetics » mettent un coup de projecteur sur le gène de l’obésité ADCY3, mal connu jusqu’alors. Ces résultats laissent espérer le développement de nouveaux traitements de l’obésité.
OBESE

OBESE
Crédit photo : PHANIE

La génétique n’a pas dit son dernier mot dans l’obésité. Pour preuve, dans le même numéro de « Nature Genetics », trois études indépendantes révèlent de façon inédite le rôle du gène ADCY3 dans la prise de poids et le mécanisme de la faim, suggérant de nouvelles cibles thérapeutiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte