Une nouvelle étape dans la contraception orale

Une pilule contraceptive qui mime la nature  Abonné

Publié le 14/09/2009
La contraception orale est souvent vécue comme une contrainte par les femmes, et les nouvelles pilules proposées doivent être non seulement efficaces, mais correspondre à leurs attentes en termes de simplicité et de sécurité. Bayer Schering Pharma, leader mondial de la contraception, leur propose Qlaira, première pilule contraceptive à l’estrogène dit « naturel ».

PENDANT plus de quarante ans, la composante estrogénique des contraceptifs oraux combinés (COC) était exclusivement de l’éthinylestradiol (EE). « La réduction des doses d’EE, notamment de 50 à 30 µg, tout en maintenant un contrôle du cycle acceptable, a permis de diminuer l’incidence des thromboses veineuses profondes. Toutefois, l’EE est métabolisé lentement et ses effets sont plus importants et plus prolongés que ceux de l’estradiol », constate le Dr Brigitte Letombe, du CHU de Lille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte