Deux cas de méningite dans le Rhône

Une pharmacie au cœur de l’alerte  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 04/04/2016
Alors que deux cas de méningite ont été détectés dans l’école de la commune, la pharmacie de Saint-Etienne-des-Ouillières a été désignée par l’ARS pour prendre en charge la délivrance d’urgence de rifampicine en traitement préventif.

Lundi 21 mars, Jeannette Duverdy et son équipe reçoivent un appel de l’agence régionale de santé (ARS). Deux jours auparavant, deux cas de méningite ont été diagnostiqués dans l’école maternelle de Saint-Etienne-des-Ouillières, une commune du Beaujolais de 2 000 habitants où est située l’officine. Les deux fillettes de trois et quatre ans ont été hospitalisées pour infection invasive à méningocoque (IIM). Les méningocoques isolés sont du groupe B.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte