Sclérose en plaques récurrente-rémittente

Une nouvelle option thérapeutique par voie orale  Abonné

Publié le 09/01/2012
Gilenya (fingolimod) est le premier traitement de fond des formes très actives de sclérose en plaques récurrente-rémittente (SEP-RR) administré par voie orale. Il représente une avancée pour les groupes de patients relevant de l’AMM qui, jusqu’à présent, ne disposaient que de traitements administrés par voie injectable.

GILENYA inaugure une nouvelle classe thérapeutique. Il s’agit du premier modulateur des récepteurs à la sphingosine 1-phosphate (S1P) et il permet de réduire de façon significative le taux annualisé de poussées. Il agit comme un antagoniste fonctionnel des récepteurs à la S1P présents sur les lymphocytes dont il empêche la sortie hors des ganglions lymphatiques. Cette redistribution diminue l’infiltration des lymphocytes pathogènes dans le système nerveux central.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte