Un nombre limité et programmé de cycles menstruels

Une nouvelle option contraceptive  Abonné

Publié le 26/11/2015
Les règles sont souvent vécues comme une contrainte par une majorité de femmes, qui souhaitent s’en affranchir ou pouvoir les programmer. Un nouveau contraceptif oral combiné en prise continue pendant un cycle prolongé permet précisément de limiter la fréquence des saignements.

La moitié des femmes en France prennent la pilule pour d’autres raisons que pour éviter une grossesse : 25 % pour des irrégularités menstruelles et pour un symptôme prémenstruel, 23 % pour des douleurs abdominales, 16 % pour l’acné et 14 % pour des saignements trop abondants. « Aujourd’hui, le naturel et le normal est d’avoir en moyenne 460 règles au cours d’une vie et treize hémorragies de privation par an sous pilule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte