Évolution des habitudes de consommation

Une nouvelle génération de buveurs intermittents alcoolodépendants  Abonné

Publié le 27/10/2014
En dépit de quelques évolutions notables depuis les années cinquante, notamment une baisse régulière de la consommation de vin, la France reste l’un des pays les plus consommateurs d’alcool au monde quels que soient la source et l’indicateur utilisés. Ce sont les modes de consommation qui ont changé, au fil du temps, et selon les âges, laissant apparaître une nouvelle génération de consommateurs intermittents alcoolodépendants, en particulier chez les plus jeunes.

« DEPUIS 1992, la part des buveurs quotidiens a été divisée par 2. En revanche, les ivresses répétées qui concernaient une part relativement stable de la population depuis 1992, autour de 6 %, se révèlent pour la première fois en hausse de même que les ivresses en cours d’année », expliquent François Beck de l’Observatoire des drogues et des toxicomanies, et Jean-Baptiste Richard, de l’INPES, dans une récente mise au point consacrée à la consommation d’alcool en France, publiée dans la « Presse médicale »*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte