Les fusions du gène NRG1

Une nouvelle étape dans l'oncologie de précision  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 29/04/2019
Une analyse rétrospective (plus de 21000 tumeurs) a permis de mettre en évidence des fusions du gène NRG1 dans de nombreux types de cancers. Bien que rares (0,2 % des cas), ces altérations oncogéniques actionnables sont des cibles potentielles pour des traitements efficaces. Une avancée pour la médecine personnalisée du cancer.
cancers

cancers
Crédit photo : Phanie

« Ce que tous les chercheurs en cancérologie veulent trouver, c’est le bon traitement pour le bon patient, quel que soit le site de la tumeur. L’avenir réside dans le profilage des tumeurs afin de détecter des vulnérabilités uniques pouvant être ciblées par une thérapie moléculaire efficace. Notre recherche représente un nouveau pas vers cet objectif », explique le Dr Stephen Liu, oncologue à l’hôpital universitaire de Georgetown à Washington (États-Unis), qui a dirigé l’étude publiée dans la revue « Clinical Cancer Research » (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte