Infections nosocomiales et communautaires

Une nouvelle céphalosporine pour contourner la résistance aux antibiotiques  Abonné

Publié le 28/03/2013
Face à la menace croissante de résistances bactériennes aux antibiotiques et le risque d’impasses thérapeutiques, les plans de lutte sont partagés entre une baisse de l’utilisation des antibiotiques, voire un arrêt de leur commercialisation, et le développement de nouvelles molécules antibiotiques.

L’APPARITION récente de bactéries multirésistantes insensibles à la plupart, voire à tous les antibiotiques disponibles, fait craindre un retour à l’ère pré-antibiotique. « Les antibiotiques sont naturellement présents depuis toujours dans l’environnement, rappelle le Dr Frédéric Laurent (hôpital de la Croix-Rousse à Lyon). À l’origine, ils étaient fabriqués par les bactéries pour se défendre contre les attaques d’autres bactéries, mais, pour ne pas être détruites par leurs propres antibiotiques, les bactéries ont appris à développer des résistances.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte