Un troisième anti-TNF dans les poussées modérées à sévères

Une nouvelle biothérapie dans la rectocolite hémorragique  Abonné

Publié le 25/09/2014
Nouveau venu dans la famille des anti-TNF alpha, le golimumab (Simponi) est une biothérapie administrée par voie sous-cutanée. Il est déjà utilisé en rhumatologie, mais il a également obtenu son autorisation de mise sur le marché, fin juin 2014, en France, dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH).
légende

légende
Crédit photo : phanie

LES MALADIES inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, surviennent de plus en plus tôt, notamment chez les adolescents de 12/17 ans. À l’âge où ils se construisent, la maladie vient bouleverser leur quotidien et celui de leurs parents. La RCH se caractérise par une inflammation et une ulcération de la muqueuse du côlon (elle ne touche jamais l’anus), ce qui provoque des selles sanglantes abondantes et urgentes, et des douleurs abdominales fréquentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte