Sclérose en plaque rémittente récurente

Une nouvelle approche thérapeutique  Abonné

Publié le 15/07/2014
Le diméthyl fumarate est disponible en France en rétrocession hospitalière depuis le mois de mars 2014 dans le traitement de la sclérose en plaques de forme rémittente récurrente.

LE TRAITEMENT de fond de la sclérose en plaques rémittente récurrente (SEP-RR) repose en première intention sur les interférons bêta-1a, les interférons bêta bêta-1b et l’acétate de glatiramers, administrés par voie sous-cutanée ou intramusculaire à des rythmes variés (1 à 7 fois par semaine).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte