Grippe saisonnière 2016-2017

Une mutation expliquerait la faible efficacité vaccinale  Abonné

Publié le 16/11/2017

La faible efficacité du vaccin contre la grippe utilisé au cours de la saison grippale 2016-2017 (20 à 30% d'efficacité) s'expliquerait par une mutation présente dans la souche dominante circulante d'influenza H3N2, selon un article publié dans les « PNAS ».

Au cours de la saison 2014-2015, une nouvelle souche de virus H3N2 appartenant au clade 3C.2a a commencé à s'imposer, et demeure la souche circulante majoritaire. Son enveloppe comporte des protéines de surfaces différentes de celles jusqu'à présent observées dans les précédentes souches de virus circulant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte