Une méthode empirique  Abonné

Publié le 11/07/2011

« C’est le projet de ma vie et de quarante ans d’expérience », assure le Dr Pierre Dukan. L’idée lui en est venue lorsqu’à la fin de ses études de médecine, il s’installe en tant que généraliste dans le 14e arrondissement de Paris tout en préparant une spécialité en neurologie à Garches, où il doit se rendre tous les matins. Un patient obèse de 130 kg lui demande de le faire maigrir. « Je n’ai aucune connaissance en n,utrition, ce n’est pas ma spécialité. Moi je me destine à la neurologie », lui répond-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte