Une maladie vasoproliférative  Abonné

Publié le 07/03/2016

La rétinopathie diabétique compte, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), au nombre des maladies oculaires vasoprolifératives, causes les plus courantes de perte de la vision dans les pays industrialisés : à l’instar des autres complications du diabète, elle a pour origine une micro-angiopathie induite par l’hyperglycémie chronique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte