Une heure dehors limiterait la myopie  Abonné

Publié le 03/11/2011

Au même congrès de l’Académie américaine d’ophtalmologie, des médecins de Cambridge (États-Unis) ont fait une suggestion surprenante. Selon une étude qu’ils ont réalisée, plus les enfants et les adolescents passent de temps à l’extérieur, moins ils ont de risque de devenir myopes. L’équipe y voit même une option préventive face à l’incidence croissante de ce trouble de la diffraction chez les plus jeunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte