Microendoscopie de l’œsophage

Une gélule-laser pour chercher un Barrett  Abonné

Publié le 17/01/2013
La capsule avec laser rotatif et capteurs

La capsule avec laser rotatif et capteurs
Crédit photo : M. GORA, K. GALLAGHER, Wellman center for photomedicine, MGH

IL FAUT imaginer une gélule transparente d’environ 2,5 cm de long. Dans la gélule, un laser infrarouge rotatif et des capteurs, reliés à une longue traîne filiforme. Lorsqu’on fait avaler la gélule à un patient, on peut ainsi obtenir une image microscopique de la paroi œsophagienne. Objectif : diagnostiquer un œsophage de Barrett.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte